• Les Cités des Anciens

     

    Titre : Les Cités des Anciens

    Auteur : Robin Hobb

    Genre : Fantasy

    Nombre de tomes : 8 en français/4 en VO

    Date de première publication : 2009 - 2013

    Logo Livraddict

     

    Résumé (tome 1)

    Dans le Désert des Pluies, les serpents géants se sont enfermés dans leurs cocons pour se transformer en dragons. Mais trop affaiblis, ils donnent des créatures difformes et incapables de survivre sans l'aide des humains, si bien que les Marchands du Désert des Pluies décident de s'en débarrasser...

     

    Avis

     

    ATTENTION : Ce cycle est la suite directe des Aventuriers de la Mer (même si les personnages ne sont pas les mêmes). De fait, si vous ne voulez pas vous spoiler les Aventuriers de la Mer, je vous déconseille de lire cet avis ^^

     

    La cité des anciens de Robin Hobb est le quatrième cycle se déroulant dans le Royaume des Anciens, faisant suite aux deux cycles de l'Assassin Royal et aux Aventuriers de la Mer. Dans ce cycle on retrouve le Désert des Pluies que l'on a déjà rencontré dans les Aventuriers de la Mer.

    Ici, on s'intéresse plus particulièrement aux Dragons fraîchement éclos qui vivent à Cassaric, sur les berges du fleuve du Désert des Pluies. Ceux-ci, faibles et incapables de voler, sont obligés de vivre aux crochets des humains qui cherchent de plus en plus à s'en débarrasser. Il va alors se monter une expédition pour déplacer les dragons vers un autre endroit où ils seraient capables de se débrouiller seuls, en amont du fleuve du Désert des Pluies, et où se situerait aussi les ruines de la mythique Kelsingra, ville de légende qui recèlerait de multiples richesses.

    Pour accompagner les dragons, plusieurs humains vont participer à l'expédition : il y a les gardiens qui s'occupent des dragons, les matelots qui s'occupe du bateau sur lequel sont stockés les vivres, les chasseurs chargés de rapporter au maximum à manger et Alise et Sédric, qui participent eux aussi à l'expédition par un concours de circonstances un peu hasardeux.

    Les personnages sont très nombreux, entre les 15 Dragons et les 26 humains qui les accompagnent. S'il est facile de s'y retrouver parmi les personnages principaux, je me suis parfois un petit peu mélangé dans les personnages secondaires, surtout dans les dragons et leurs gardiens.

    J'ai toutefois adoré cette aventure qui nous emmène en des lieux que les humains n'ont plus foulés depuis des générations (ou presque...). Dans les Cités des Anciens, on retrouve le souffle des explorateurs, le goût de la découverte. J'ai vraiment adoré la quête de la cité antique par le groupe d'aventuriers.

    Au delà de la quête de la cité mythique, c'est avant tout la quête de soi que vont devoir affronter nos héros. Que ce soit Alise, qui accompagne l'expédition en tant qu'experte des dragons (ce qu'elle n'est pas vraiment), Thymara, l'une des jeunes gardiens, où encore Sédric, qui accompagne Alise, tous devront se dépasser, et apprendre d'eux-même et des autres. Si quelques personnages ont pu m'agacer à certains moments dans leurs doutes à n'en plus finir (comme Sédric au début, ou Thymara vers la fin), j'ai globalement aimé suivre l'évolution de chaque personnage.

    J'ai toutefois un léger reproche à faire : l'auteur s'attarde un peu trop à mon goût sur mes affres amoureux des héros. Certes le groupe d'aventuriers est en grande partie constitué d'adolescents (les gardiens), ce qui explique en partie que l'on parle beaucoup des sentiments et émois des héros mais j'ai trouvé que c'était vraiment un peu trop présent.

    On suit aussi quelques autres personnages en dehors du groupe d'aventuriers parmi lesquels Malta, Reyn et Selden, déjà vu dans les Aventuriers de la Mer, et que j'ai adoré retrouver. J'ai aussi été super contente de revoir certains personnages des sagas précédentes, même s'ils ne font que des passages éclairs dans cet saga. J'apprécie de savoir ce qu'ils sont devenus.

    En filigrane de l'intrigue principale, l'auteur intercale entre chaque chapitre une lettre entre certains habitants du Désert des pluies et Terrilville (ville alliée au Désert des Pluies). J'ai bien aimé cette petite intrigue secondaire qui permet de savoir un peu ce qui se passe ailleurs dans le monde tandis que les dragons et les humains qui les accompagnent remonte le fleuve. Et j'ai adoré la façon dont Robin Hobb mêle ces deux intrigues ensemble vers la fin, l'air de rien.

    Le dénouement final est, malheureusement, un peu comme la fin du premier cycle de l'Assassin Royal : beaucoup beaucoup trop rapide. Il y a énormément de points qui sont seulement raconté vite fait à la fin et j'ai trouvé ça un peu dommage. J'aurais aimé avoir plus de détails.

     

    En résumé : A l'instar des trois premiers, j'ai adoré ce 4e cycle des Royaumes des Anciens, même si ce n'est pas mon préféré. Revoir les personnages des sagas précédentes est toujours un plaisir et j'ai particulièrement aimé l'intrigue concernant la quête de Kelsingra, la cité de légende.

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 21:31

    Hey ! Je viens de voir ta chronique (logique puisque je la commente ^^"). Je comptais justement lire la Cité des anciens prochainement. 

    Ta remarque sur la fin qui ressemblerait à celle de l'Assassin royal n'est pas pour me rassurer... mais je vais tout de même tenter le coup !

      • Vendredi 4 Novembre 2016 à 22:16

        Malgré la fin, la série vaut le coup ! ^^ Mais c'est dommage que l'auteur finisse comme ça, j'ai eu un peu l'impression qu'elle balançait vite fait la fin, un peu comme si elle voulait s'en "débarrasser". Il y a pleins de points dont j'aurais aimé avoir plus de détails, et pleins de scènes que j'aurais aimé voir écrites...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :